• Image and video hosting by TinyPicImage and video hosting by TinyPicRésumé :

    Si ce n'étaient ses cicatrices et les photos étranges qui tapissent les murs de son bureau, on pourrait dire d'Abigaël qu'elle est une femme comme les autres. Si ce n'étaient ces moments où elle chute au pays des rêves, on pourrait jurer qu'Abigaël dit vrai. Abigaël a beau être cette psychologue qu'on s'arrache sur les affaires criminelles difficiles, sa maladie survient toujours comme une invitée non désirée. Une narcolepsie sévère qui la coupe du monde plusieurs fois par jour et l'emmène dans une dimension où le rêve empiète sur la réalité. Pour les distinguer l'un de l'autre, elle n'a pas trouvé mieux que la douleur. Comment Abigaël est-elle sortie indemne de l'accident qui lui a ravi son père et sa fille ? Par quel miracle a-ton pu la retrouver à côté de la voiture, véritable confetti de tôle, le visage à peine touché par quelques bris de verre ? Quel secret cachait son père qui tenait tant, ce matin de décembre, à s'exiler pour deux jours en famille ? Elle qui suait sang et eau sur une affaire de disparitions depuis quelques mois va devoir mener l'enquête la plus cruciale de sa vie. Dans cette enquête, il y a une proie et un prédateur : elle-même.

    Image and video hosting by TinyPicMon avis :

    Ce gros pavé m'a carrément déstabilisé. C'est une première pour moi car c'est le premier livre que je lis de l'auteur. Pas question de dormir avec ce thriller. Entre rêve et réalité je me suis sentie perdue au fil des pages. Je me demandais si tout cela était bien réel ou juste les rêves d'Abigaël ? Un livre perturbant, avec des situations imaginaires ou réelles ? Une histoire qui m'a complètement happée du début à la fin, même si les chapitres et la chronologie sont dans le désordre et par séquences. Même un chapitre a été extrait de l'histoire ce qui n'est pas gênant du tout pour le lecteur. Un code y est même fourni par un personnage du livre et qui nous permettra de lire ce fameux chapitre 57. Ce thriller a un petit côté fantastique avec ses mythes tout en restant dans le rationnel avec l'atmosphère  Freddy Kruger. Une ambiance à en perdre la tête qui nous conduit du rêve jusqu' à la folie ou est-ce une réalité qui nous conduit au cauchemar ? Je tourbillonne, je cherche, pas moyen tout s'embrouille. L'histoire ce passe sur une durée de six mois, on fait un saut dans le passé on revient dans le présent. Pour chaque chapitre je ne sais pas si c'est la réalité ou un rêve. Un thriller captivant, déroutant jusqu'à la fin. La fin m'a vraiment surprise sans pou autant avoir la chute brutale. En bref j'ai dévoré ce livre.

    Image and video hosting by TinyPicMon ressenti :

    J'ai dévoré !

    Image and video hosting by TinyPic

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Image and video hosting by TinyPicImage and video hosting by TinyPicRésumé :

    Texte intégral de la célèbre autobiographie où Laura Ingalls Wilder raconte sa jeunesse qui se déroula dans l'Ouest américain des années 1870-1890. L'auteur connut pendant toute son enfance les pérégrinations propres aux familles de pionniers. D'abord installée dans les régions boisées du Wisconsin, la famille Ingalls voyage en chariot bâché en direction de l'Ouest, à travers les Etats du Wisconsin, du Kansas, du Minnesota et du Dakota. Par la bouche de Laura petite fille, c'est toute la vie des pionniers que nous découvrons. Nous partageons leurs difficultés matérielles mais aussi les joies…

    Image and video hosting by TinyPicMon avis :

    Dans ce premier tome, la famille Ingalls quitte leur Wisconsin pour aller s'installer sur les terres indiennes du Kansas. Durant le voyage que de de péripéties. Les difficultés auxquelles ils font face, sans jamais se décourager. Ce récit est raconté par Laura, la narratrice, et à l'âge de 6 ans, et suivant les thèmes abordés rien n'est épargné. Sa plume est très naïve mais surtout  précise et très significative. Très authentique. L'installation, les bêtes sauvages, les colonies indiennes, la misère, la maladie, la mort, la famille, le partage, le respect...
    La narratrice à parfois une plume fantaisiste, quand elle décrit les morceaux que joue son père avec son violon, qu'ils se laissent transporter en regardant les étoiles. Elle relate également la concurrence entre les colons et les tribus. Même avec sa vision d'enfant, elle décrit la vie des pionniers, des tribus indiennes, leurs coutumes. Même comment son père bâti la maison, l'écurie, le potager, les préparatifs avant l'arrivée d'un rude hiver. Une fois le livre fini j'ai eu l'impression d'être dans une autre époque.

    Image and video hosting by TinyPicMon ressenti :

    J'ai dévoré !

    Image and video hosting by TinyPic

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Image and video hosting by TinyPicImage and video hosting by TinyPicRésumé :

    Hugues est un homme comblé : heureux en mariage, père d’une adorable petite Héloïse, il est aujourd’hui à la tête de son propre hôtel dans le centre-ville de New York. Mais tout s’effondre le jour où sa femme les quitte pour une rock star. Hugues doit désormais mener de front l’éducation de sa fille et la gestion d’un hôtel devenu le refuge de toute célébrité en quête de tranquillité. Heloise grandit dans ce monde si particulier, au contact des femmes de chambre et des clients prestigieux. Chaque jour réserve sa part de surprise et de magie et, les années passant, la jeune fille n’a bientôt plus qu’une idée en tête : suivre les pas de son père. Mais l’histoire d’amour de celui-ci, qu’elle vit comme une trahison, les exigences de l’école hôtelière et les premières déceptions de la vie adulte transforment un chemin en apparence tout tracé en un parcours semé d’embûches. Son courage inébranlable lui permettra néanmoins de triompher de chaque épreuve, sans jamais perdre de vue ses propres rêves.

    Image and video hosting by TinyPicMon avis :

    Je n'avais jamais lu ce titre. J'ai déjà lu des livres de Danielle, Steel, une auteure que j'apprécie beaucoup pour son style d'écriture qui se lit d'un trait, au point que l'on n’a plus envie de lâcher le livre tellement je suis éprise par l'histoire. Je me suis beaucoup attachée aux personnages de Hugues, propriétaire de l'hôtel Vendôme et de sa fille Héloïse. Je n'aime pas du tout la mère D'Héloïse, Miriam. On en apprend beaucoup sur l'hôtellerie. Après son divorce Hughes a le coeur brisé et n'a plus de vie privé. Il se consacre à sa fille unique et à son travail. La petite fille grandi au sein de l'hôte et bien plus tard elle continuera sur les traces de son père. Au fil des années Héloïse devient très capricieuse et ne supporte pas que son père puisse avoir une autre femme dans sa vie. Des évènements de la vie font que les personnages vont se haïr et prendre à s'aimer, a accepter le changement. Une histoire plaisante et romantique, les relations père-fille dans les difficultés rencontrées avec le travail et le relationnel des nouvelles personnes dans leur vie qui s'arrangent dans le temps. Je me suis beaucoup attaché au personnage de Natalie, la deuxième femme de Hugues.

    Image and video hosting by TinyPicMon ressenti :

    J'ai dévoré !

    Image and video hosting by TinyPic

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Image and video hosting by TinyPicImage and video hosting by TinyPicRésumé :

    Une poignée de militaires a tenté de dissimuler une terrible erreur de manipulation survenue au cours du << Projet Bleu >>... Une erreur qu'ils pensaient pouvoir tenir secrète. Malgré les précautions, un virus hyper-contagieux, baptisé << Captain Trips >>, s'est échappé de leurs laboratoires, balayant la quasi-totalité de l'espèce humaine de la surface de la Terre... Les quelques individus miraculeusement immunisés contre les effets du virus sont désormais liés par un seul et même but commun : survivre à tout pris dans ce monde d'horreur où le mal erre librement sous les traits du mystérieux Homme qui marche...

    Image and video hosting by TinyPicMon avis :

    J'ai trouvé le tome 4 un peu plus lent que  les autres. On parle un peu moins du virus mais plus des personnages et le rôle qu'ils vont avoir. Certains rêvent du mal. Randall Flagg recrutent des marginaux. Nick Andros rêve de Mère Abigail qui par son biais guide les protagonistes que l'on suit depuis le début, ceux qui immunisés contre le virus. Le bien et le mal commence à prendre place.

    Image and video hosting by TinyPicMon ressenti :

    J'ai bien aimé !

    Image and video hosting by TinyPic

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Image and video hosting by TinyPic

    Hello tout le monde, nous voici déjà au mois d'août ! Le premier lundi du mois d'août pour faire le point de mes lectures.

    Qu'est-ce que j'ai lu la semaine dernière :

    Le fléau, tome 3 : le cauchemar américain de Stephen King et Roberto Aguirre-Sacasa

    Image and video hosting by TinyPic

    Le fléau, tome 4 : les survivants de Stephen King et Roberto Aguirre-Sacasa

    Image and video hosting by TinyPic

    Hôtel Vendôme de Danielle Steel

    Image and video hosting by TinyPic

    Ce que je lis actuellement :

    La petite maison dans la prairie, tome 1 de Laura Ingalls Wilder

    Image and video hosting by TinyPic

    Ce que je lirai après :

    Rêver de Franck Thilliez

    Image and video hosting by TinyPic

    Oceana, tome 1 : la terre du bout du monde de Tamara McKinley

    Image and video hosting by TinyPic

    Voilà mon bilan du mois de juillet 2016 ici

    Ce sera tout pour le moment. Je vous souhaite une bonne semaine, un bon lundi, et de belles lectures.

    Image and video hosting by TinyPicImage and video hosting by TinyPic

    Google Bookmarks Pin It

    15 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires